Charte

Notre objectif principal est d’aménager un lieu de vie pour les personnes à la psyché déficitaire, lieu dans lequel leurs capacités, leurs besoins spécifiques et leur individualité sont pris en compte à leur juste valeur. Notre tâche est donc de trouver des réponses concrètes aux nécessités apparentes et dissimulées de ces destins humains. Toute aussi importante nous paraît la constitution du groupe, pour que les plus forts puissent apprendre des plus faibles, les plus jeunes des plus vieux, et que les plus actifs puissent servir de modèle aux plus passifs. De plus, l’autonomie s’exerce au quotidien dans deux groupes de vie ; tremplin, pour certains, pour pouvoir par la suite évoluer vers une forme de vie plus ouverte (par exemple dans une communauté résidentielle externe) ; pour d’autres ceci est la formule idéale, pour s’engager davantage dans la vie communautaire. Considérant que nous sommes une communauté active et en développement, qui s’inscrit dans un environnement en constante évolution, le Centre professionnel aimerait également, à l’avenir, s’ouvrir à des admissions de différents types de personnes à la psyché déficitaire.

Dans nos ateliers les pensionnaires sont répartis en fonction de leurs capacités et de leurs talents. Il ne s’agit pas d’ateliers de production, mais d’ateliers d’occupation, même si la production d’articles en tissu et en bois, de même que la livraison de pain et de légumes, constituent une activité dont la valeur ne doit pas être sous-estimée. Avec le type d’occupations proposées, nous offrons à nos résidants une infrastructure adaptée à leurs attentes et à leurs capacités. L’attribution d’une occupation individualisée, pleine de sens, synonyme de développement pour les êtres humains qui vivent ici, demeure la priorité. Aux plus jeunes que nous accompagnons, après les investigations nécessaires, le Centre professionnel propose aussi à l’interne des formations AI. Le futur nous confronte à de nouvelles tâches exigeantes, car le Centre professionnel doit également être capable de s’imposer dans un environnement modifié.

En collaboration avec d’autres institutions et le canton, de nouvelles possibilités d’encadrement sont expérimentées et, le cas échéant, appliquées.

Depuis la création du Centre professionnel existe le désir, que chaque changement et que chaque nouvelle contrainte soient associés à un développement qualitatif. Ce principe fondamental est aujourd’hui encore appliqué de manière responsable et active par nos collaborateurs actuels.